Tannay

Mozart: Symphonie salzbourgeoise en ré majeur KV 136

Mendelssohn: concerto pour violon en ré mineur

Schubert: «La jeune fille et la mort », Quatuor en ré mineur D 810

 

Dsc 3811

 

Alexandra Conunova

Premier Prix au Concours International Joseph Joachim Hannover 2012 Alexandra Conunova a focalisé les attentions de la critique musicale et du public après avoir reçu le Premier Prix au Concours International Joseph Joachim Hanover en 2012, concours de violon universellement reconnu comme l’un des plus prestigieux. En cette occasion, le jury a loué sa vivacité expressive et son art dramatique hautement virtuose. De son côté le Hannover Allgemeine Zeitung a salué la grande richesse de ses sonorités.

Les moments fort des saisons 2014, 2015 et 2016 sont : un récital solo au Festival de Verbier, une collaboration avec la Camerata Bern aux Variations Musicales de Tannay, en Suisse, un récital en duo au Festival Radio France, une invitation au Festival de Pâques d’Aix en Provence, etc. Pour son activité d’orchestre, Alexandra Conunova va se produire avec le Mahler Chamber Orchestra, le Budapest Symphony Orchestra, les Moscow Soloists et Yuri Bashmet, la Camerata Bern, la Sinfonietta de Lausanne. Alexandra Conunova sera en tournée en Italie avec l’Orchestra Filarmonica Marchigiana.

Alexandra Conunova est lauréate des Concours George Enescu de Bucarest et Deutsche Instrumenten-Musik Fond Competition de la Deutsche Stiftung Musik Leben en 2011, Tibor Varga de Sion en 2010, Ion Voicu (2009) et Henri Marteau (2008).

Soliste au profil artistique très élevé, elle s’est produite avec des orchestres de renom : le Münchener Kammerorchester, le Hofer Symphoniker, le NDR Radio Philharmonic, l’Orchestre d’Etat de la Bélarus, la Norddeutsche Philarmonie de Rostok, l’Orchestre de l’Hermitage de Saint Pétersburg, lOrchestre de Chambre du Festival de Verbier, l’Orchestre International de Genève, sous la baguette de Gabor Takacs Nagy, Hannu Lintu, Patrick Strub, Johannes Wildner, Juhanni Numminenm, Niklas Willen.

L’artiste s’intéresse également à la musique de chambre. Elle a enregistré en 2009 son premier CD dédié à Brahms et Mozart, avec Heiner Schindler (première clarinette de la Staatskapelle Berlin) et le Conunova Quartet, dont elle est le premier violon. Alexandra a récemment remporté le Prix Julius Bär comme meilleur talent de l’Académie du Festival de Verbier, ce qui inclut un récital en solo dans le programme 2015 du Festival.

Violoniste d’origine moldave née en 1988, Mme Conunova a étudié avec Krzysztof Wegrzyn à l’Université de la Musique d’Hanover. Elle a fréquenté aussi des master class avec Igor Oistrakh, Mihaela Martin, Ivry Gitlis, Boris Kuschnir. Elle joue un violon Santo Serafino de 1735 construit à Venise et aimablement mis à sa disposition par la Deutsche Stiftung Musikleben. L’artiste vit à Vevey, en Suisse.

 

Susan_Meesun-Hong

 

Susan Meesun Hong Coleman

La vie musicale de la violoniste américaine Meesun Hong Coleman pourrait être décrite comme un modèle d’équilibre dans tous les sens : elle partage actuellement son temps entre la musique de chambre et la direction d’ensembles depuis la position de premier violon solo. Après avoir reçu un diplôme de composition à l’université de Princeton, elle a étudié le violon à la Juilliard School de New York ainsi qu’à Berlin.

Durant son premier emploi à l’Orchestre de l’Opéra de Zurich, elle a joué la plupart des grandes œuvres lyriques. Durant une décennie, elle était le second violon du Quatuor Merell.

En 2008, elle intègre la CAMERATA BERN, d’abord comme cheffe d’attaque des seconds violons, et plus récemment, en tant que premier violon solo, assumant ainsi sporadiquement la direction de l’ensemble en intérim de sa directrice attitrée, Antje Weithaas.

Durant les dernières années, Meesun Hong Coleman a assuré le poste de premier violon solo dans de nombreuses phalanges telles que la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, le Scottish Chamber Orchestra, le Kammerorchester Basel, le Munich Chamber Orchestra et le Stuttgart Chamber Orchestra. Elle se produit dans les plus prestigieux festivals d’Europe et joue autant sur instruments modernes qu’instruments d’époque. Elle a récemment été élue comme premier violon solo de la Kammerakademie Potsdam en Allemagne.

En plus d’être un premier violon solo recherché, Meesun Hong Coleman est une chambriste régulièrement invitée par des orchestres : le Chamber Orchestra of Europe, le Mahler Chamber Orchestra, l’Australian Chamber Orchestra et la Cappella Andrea Barca ainsi que par des festivals: Salzbourg, Lucerne, Gstaad, Schleswig Holstein et Weimar, des Ittingen Pfingstkonzerte, IMS Prussia Cove, et le Festival d’Aix en Provence.

Meesun Hong Coleman est récipiendaire d’une donation de la prestigieuse Fondation Fulbright qui lui a permis de poursuivre ses études à Berlin ainsi que de la Fondation Whoolley pour des études à Paris. Parmi ses professeurs figurent Robert Mann, Donald Weilerstein, Dorothy Delay, Thomas Brandis et Ferenc Rados.

Au violon baroque, elle a récemment joué des concerti en duo avec Enrico Onofri ainsi qu’Amandine Beyer. Elle a été premier violon solo et soliste avec Reinhard Goebel et la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen ainsi que lors de la diffusion internationale de l’Oratorio de Noël de Bach avec le Kammerorchester Basel.

Mme Hong Coleman vit à Berlin avec son mari et ses deux filles et joue un violon de Matteo Goffriller de 1700.